Categories
News

[Nos jeunes gens modernes] Suzanne de Baecque, une actrice féministe et irrévérencieuse à suivre de près

Source link : https://www.mondialnews.com/2024/06/11/nos-jeunes-gens-modernes-suzanne-de-baecque-une-actrice-feministe-et-irreverencieuse-a-suivre-de-pres/

On l’a écrit, on l’écrira encore. Et en attendant, on continue de l’écrire : Suzanne de Baecque est une comédienne formidable, et une artiste au moins aussi chouette. 28 ans, fille d’une universitaire et d’un historien-critique de cinéma. Une présence vivifiante devant la caméra, avec un micro sur un plateau de théâtre, à la mise en scène. Une allure remarquable, genre ado tombée du lit, avec son visage poupon, ses cheveux ébouriffés et ce sourire qui fait rire. Un humour désarmant, avec assez de folie et d’intelligence pour accorder la subversion politique au plaisir du jeu.
Dans Tenir debout, sa première pièce créée au CDN d’Orléans en 2022, elle restituait son expérience gonzo au concours de Miss Poitou-Charentes au fil d’un récit documentaire particulièrement réussi, parce qu’elle avait su écouter ses camarades prétendantes dans toute leur complexité et parce qu’elle avait osé tisser des liens entre le parcours de combattante de ces pauvres miss et celui de toutes les comédiennes en devenir, avec ses sauts d’obstacle, ses injonctions contradictoires, ses corps désappropriés, ses regards à déjouer. Un spectacle malin et particulièrement réjouissant, porté aussi par l’alchimie avec sa partenaire sur les planches, Raphaëlle Rousseau.
Lorsqu’elle est actrice, ses personnages participent toujours à la vivacité des seconds rôles qu’elle incarne, tantôt dans des classiques (on l’a découverte dans La Seconde Surprise de l’amour de Marivaux puis Un chapeau de paille d’Italie de Labiche, toutes deux mises en scène par Alain Françon), tantôt dans les films de François Ozon, Maïwenn, Caroline Vignal, bientôt des frères Larrieu, et déjà dans la série Aspergirl, sur OCS. On la remarque ; on voudrait la voir en haut de l’affiche (ce qui ne devrait pas tarder, prenons-en le pari).
Suzanne de Baecque nous a expliqué se sentir davantage comédienne que créatrice. Soit. On aimerait lui dire que les deux métiers sont compatibles, voire qu’ils peuvent s’enrichir l’un l’autre. On aimerait surtout lui dire de continuer à faire exactement ce qu’elle fait : cette génération-là se moque de nos conseils, ce qui lui réussit plutôt bien.

Source link : https://www.lesinrocks.com/arts-et-scenes/nos-jeunes-gens-modernes-suzanne-de-baecque-une-actrice-feministe-et-irreverencieuse-a-suivre-de-pres-619835-11-06-2024/

Author : Igor Hansen-Løve

Publish date : 2024-06-11 16:00:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

—-

Author : MondialnewS

Publish date : 2024-06-11 16:25:12

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.